lampe frontale rechargeable

Afficher tous les 7 résultats

En 2020, on trouve des lampes frontales compactes dont l’intensité lumineuse avoisine les 1 000 lumens. C’est le cas par exemple de la Petzl Swift LR. En mode Max Power, cette frontale a une autonomie de deux ou trois heures, selon les spécifications du fabricant. La luminosité du faisceau a donc un impact direct sur la consommation d’énergie. Or, changer les piles d’une lampe frontale régulièrement peut vite devenir très coûteux. Heureusement, des modèles de lampes rechargeables sont apparus, permettant de contourner l’achat de piles jetables.

Les avantages d’une lampe frontale rechargeable

Il existe aujourd’hui de nombreuses lampes frontales alimentées par une batterie rechargeable. C’est une option intéressante dans de nombreuses situations :

  1. Une lampe frontale rechargeable permet de s’affranchir des piles jetables de types AA et AAA – ce sont les modèles les plus répandus. À l’usage, les renouveler peut représenter un petit budget. Pour une utilisation intensive ou professionnelle, une batterie rechargeable est un vrai plus.
  2. Il est très facile de recharger la batterie d’une lampe frontale. En effet, la plupart du temps, il suffit de la connecter plusieurs heures à une source d’énergie via un port USB pour bénéficier d’un éclairage optimal. Un ordinateur ou un allume-cigare muni d’un adaptateur peuvent faire l’affaire.

Les inconvénients des batteries rechargeables

Une lampe frontale rechargeable n’a pas que des avantages. En effet, dans certaines situations, ce type de batterie peut être une limite. Voici des éléments à prendre en compte avant de se décider :

  1. Les lampes frontales rechargeables sont un peu plus cher que les modèles à piles – de l’ordre de 20%. Pour une utilisation occasionnelle, ce surcoût ne s’impose pas nécessairement.
  2. Le cycle d’une batterie rechargeable est plus court que celui des piles jetables. Autrement dit, une lampe frontale disposant d’une batterie rechargeable sur port USB éclaire moins longtemps, même si elle est rechargeable à volonté.

Batterie rechargeable ou piles ? Et pourquoi pas les deux…

Recharger une lampe frontale n’est pas toujours possible. En effet, il est difficile d’avoir accès à un port USB quand on part plusieurs jours à l’aventure en pleine nature. Avoir des piles sous la main reste donc la solution la plus simple dans ce cas de figure. Heureusement, il existe des lampes frontales hybrides qui acceptent à la fois les batteries et les piles. C’est sans doute la solution la plus souple.