lampe frontale puissante

Afficher tous les 8 résultats

Disposer d’une lampe frontale puissante s’impose quand on pratique des sports de montagne, comme le trail, l’escalade ou la randonnée. En effet, évoluer dans le noir en plein effort n’est pas sans risques. Par exemple, en VTT, disposer d’un éclairage puissant et focalisé est indispensable pour contourner les obstacles lors d’une descente nocturne. Il est donc important de prêter attention aux spécifications de son matériel de sécurité pour bénéficier d’une protection optimale.
Plusieurs indicateurs sur la notice d’utilisation du produit permettent d’évaluer la puissance du faisceau d’une lampe frontale LED :

Les lumens

On utilise parfois le watt (W) pour exprimer la puissance d’une ampoule, mais c’est une erreur – il mesure la quantité d’énergie électrique consommée. L’intensité d’une source lumineuse se mesure en lumens (lm). C’est donc cet indicateur qu’il faut surveiller pour juger de la puissance d’une lampe frontale.
Un spéléologue et un inconditionnel du running n’ont pas besoin de la même luminosité pour pratiquer leur passion en toute sécurité. À titre d’informations, une lampe frontale de 150 lumens est suffisante pour un usage domestique. Pour un trek, 300 lumens permettent d’illuminer correctement un sentier – lors d’un bivouac, il est conseiller de baisser l’intensité de sa lampe pour ne pas éblouir les autres randonneurs. Pour les activités sportives plus engagées (trail, alpinisme, VTT, etc.), une LED de 500 lumens a déjà une portée suffisante pour bien se repérer dans l’espace. Il existe des frontales de 1 000 lumens ou plus. Elles s’apparentent à des phares de voiture. Une telle puissance n’est indispensable que pour les professionnels et les spéléologues.

l’IRC

L’indice de rendu des couleurs (IRC) est un autre paramètre à surveiller pour évaluer la qualité de l’éclairage d’une lampe frontale. Cette information n’est pas toujours indiquée sur la notice d’utilisation des produits, mais quand elle l’est, elle permet de mesurer leur capacité à restituer les couleurs grâce à une échelle qui va de 0 à 100. À titre d’information, l’IRC de la lumière du jour est de 100. C’est le maximum. L’IRC d’une lampe frontale halogène est d’environ 100, alors que celui d’une lampe frontale LED est en moyenne de 80. Mais cela varie en fonction des modèles.

Les modes d’éclairage

Une lampe frontale puissante doit disposer de plusieurs modes d’éclairage. En effet, en fonction des conditions, elle doit pouvoir éclairer de près comme de loin. La possibilité de moduler la portée du faisceau, à vélo par exemple, est indispensable pour avoir une bonne vision nocturne. D’ailleurs, Petzl a mis au point des lampes frontales dont la puissance de l’éclairage s’adapte automatiquement à la situation grâce à un capteur. Cette technologie s’appelle le Reactive Lighting.